Les ateliers mobiles dans les écoles et les manifestations

La maison de la gravure propose aux écoles et à d'autres structures un atelier mobile afin de faire découvrir les techniques d'impression aux plus jeunes.

Le façonnage de la matrice c'est la réalisation du « tampon » qui va recevoir l'encre. Ce travail se faisait classiquement sur une plaque de cuivre ou de zinc à l'aide de vernis et d'acide. Nous réaliserons ces matrices sur carton ou sur bois en y apportant des éléments découpés, en déchirant certaines surfaces ou en protégeant d'autres surfaces avec des vernis à l'eau. Ce travail est une vraie confrontation avec la matière et ses qualités intrinsèques, il est à mi-chemin entre celui du sculpteur et celui du dessinateur-peintre.

L 'encrage est le moment du choix des couleurs, c'est là que se joue la réussite du tirage, le dosage de l'encre est délicat et l'on s'apercevra vite qu'une même matrice peut donner des résultats très différents sur le papier.

L ' impression est l'instant magique, c'est la découverte tant attendue de l'image créée. Jusque là on travaillait sur la matière et sous l'effet de la presse le papier est « allé chercher » l'encre dans les creux de cette matière mettant au jour l'image colorée qui y sommeillait. C'est toujours une surprise!

Pour permettre aux élèves de mieux appréhender le travail de la matrice on leur montrera, en début d'atelier, la réalisation d'un tirage (matrice et impression sur papier.) La première session sera essentiellement destinée à la fabrication de la matrice (séchage entre les deux sessions.) Pendant la seconde se déroulera l'encrage et le tirage, voire quelques modifications rapides sur les planches si nécessaire. On organisera à la fin de l'atelier un débat autour des oeuvres obtenues mettant en lumière les qualités et les défauts de chacune, les élèves pourront donner leurs impressions sur cette technique nouvelle.

L'animateur déterminera le sujet avec l'enseignant, les possibilités de réalisation sont multiples : autour d'une oeuvre d'artiste ou d'une exposition visitée... autour d'un texte d'écrivain (approche du livre d'artiste)... Cette découverte permet aux enfants d'avoir une approche réelle des matériaux. L'effet miroir (image inversée) dû à l'utilisation de la presse leur donne une appréhension différente de l'espace et leur permet d'acquérir des notions simples de mécanique. Cette activité artisanale change leur point de vue sur l'art, ils ne sont plus simple spectateur, mais acteurs dans un domaine pointu où les réalisations sont extrêmement gratifiantes.

Depuis la nuit des temps l'homme a réalisé des empreintes, à commencer par celles de sa main sur les murs des cavernes préhistoriques. Dans l'histoire de l'art la gravure a longtemps été considérée comme un moyen de reproduction attaché au livre. Avant l'apparition de la photo c'est un des rares moyens de diffusion de l'image. Aujourd'hui les outils de reproduction sont d'une redoutable efficacité et la gravure en profite pour retrouver sa véritable place de moyen d'expression. Le nombre d'épreuves tirées peut être très limité et l'on peut explorer toutes sortes de matériaux sans souci de la pérennité de la matrice.
Les matériaux utilisés dans ce travail sont sans danger (carton, bois, encre typographique ou gouache suivant les âges.) La presse en taille-douce, élément essentiel de l'impression, reste sous le contrôle de l'animateur. Les trois grandes étapes de cette approche sont : le façonnage de la matrice, l'encrage et l'impression.

Ateliers enfants et adultes à la maison de la gravure méditerranée

(en haut) Chapiteaux du livre, Domaine de Bayssan Béziers

(à droite) Atelier à l'école maternelle Eugenie Cotton à Sète

| Contact | ©2010 Maison de la gravure méditerranée